BFM Business

Coronavirus: l'État "prendra en charge l'indemnisation des salariés contraints de rester chez eux"

Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé à 20h sur la crise du coronavirus.

L'État "prendra en charge l'indemnisation des salariés contraints de rester chez eux" dans les situations de chômage partiel, a annoncé le président de la République Emmanuel Macron, qui s'exprimait ce jeudi soir depuis l'Élysée sur la crise du coronavirus. Il a en effet promis la mise en oeuvre d'un "mécanisme exceptionnel et massif de chômage partiel" qui ira beaucoup plus loin que les annonces faites aujourd'hui par les ministres.

"Les entrepreneurs s'inquiètent pour leurs carnets de commande et tous, vous vous interrogez pour votre emploi, votre pouvoir d'achat (...). Nous n'ajouterons pas aux difficultés sanitaires la peur de la faillite pour les entrepreneurs, l'angoisse du chômage et des fins de mois difficiles pour les salariés. Aussi, tout sera mis en œuvre pour protéger nos salariés et pour protéger nos entreprises. Quoi qu'il en coûte", a promis Emmanuel Macron.

Le président de la République a notamment déclaré vouloir s'inspirer de ce qui a été mis en oeuvre en Allemagne. "Je veux que nous puissions préserver les emplois et les compétences", a assuré le chef de l'État. qui veut aussi "protéger (les) indépendants". 

"Toutes les entreprises qui le souhaitent pourront reporter sans justification, sans formalité, sans pénalité, le paiement des cotisations et impôts dû en mars. Nous travaillerons ensuite sur les mesures d'annulation ou de rééchelonnement (...). Je veux, pour nos forces économiques, des mesures simples. Les échéances qui sont dues dans les prochains jours et les prochaines semaines seront suspendues pour toutes celles et ceux qui en ont besoin", a poursuivi Emmanuel Macron.

Face à l'épidémie de coronavirus, et ses conséquences économiques, "nous défendrons nos entreprises de toutes tailles, nous défendrons l'ensemble des travailleurs et des travailleuses", a-t-il assuré. 

Jérémy Bruno