BFM Business

Strasbourg exporte son mythique marché de Noël à New York

En plus de Strasbourg, les villes de Colmar et Mulhouse participent à  cette opération de communication outre-Atlantique

En plus de Strasbourg, les villes de Colmar et Mulhouse participent à cette opération de communication outre-Atlantique - Olivier Morin - AFP

Alors qu'à Strasbourg le marché de Noël ouvre ses portes ce 22 novembre, les New-yorkais vont eux aussi pouvoir découvrir les produits et le terroir alsaciens dans un petit village de 30 chalets installés dans le sud de Manhattan. Une opération communication à près de 1,2 million d'euros, prise en charge par la région et des partenaires publics et privés.

La réputation du marché de Strasbourg dépasse largement nos frontières et attirent ainsi de nombreux touristes venus du monde entier. Mais cette année, les New-yorkais n'auront pas à se déplacer puisque le mythique marché de Noël vient à eux. Du 6 au 22 décembre, des commerçants alsaciens vont proposer leurs spécialités dans une trentaine de chalets, fabriqués spécialement par un artisan alsacien, qui seront installés à Bowling Green Park, dans le Lower Manhattan.

Les visiteurs pourront acheter des produits artisanaux emblématiques de la région, comme de la poterie, des décorations, du linge de table, mais aussi des spécialités culinaires comme les bretzels, le pain d'épice, le kouglof, le tout accompagné de vin chaud. Un four pour cuire les tartes flambées a même été expédié sur place.

Un stand sera aussi consacré à Auguste Bartholdi, originaire de Colmar, qui s'est illustré en créant la statue de la Liberté. Car le réel but de ce marché de Noël n'est pas de garnir les tables des Américains, mais d'attirer cette clientèle sur le territoire alsacien en leur faisant découvrir les richesses culturelles et ses atouts touristiques.

Des touristes japonais et russes plus nombreux

Une opération de communication ambitieuse, orchestrée par l’Office du tourisme de Strasbourg et sa région (OTSR), à laquelle s'est associée la ville de Strasbourg, mais aussi celle de Colmar et de Mulhouse, ainsi que la région Grand Est. Sur une enveloppe de 1,2 million d'euros, les fonds publics représentent les trois-quarts de la somme, le reste ayant été financé grâce à des fonds privés, apportés par exemple par le Conseil interprofessionnel des Vins d’Alsace.

Le retour sur investissement ne devrait pas poser de problème. C'est la 10ème fois que l'Alsace exporte son marché de Noël, Tokyo ayant été la première ville à en profiter pendant deux années consécutives en 2009 et 2010. Depuis, Strasbourg a pu constater une hausse de 62% de la clientèle japonaise. La délocalisation du marché de Noël à Moscou en 2014 a permis d'augmenter de 40% la clientèle russe les années suivantes.

Cependant, les touristes américains constituent déjà une part importante de la clientèle puisque les Etats-Unis représentent le marché lointain le plus important de la région, avec 140.000 nuitées enregistrée en 2018. Les professionnels du tourisme tablent sur une hausse de 15%.

Coralie Cathelinais