BFM Business

Sommes-nous plutôt monogames ou polygames?

-

- - Flickr/CC/Stefan Van der Straeten

Est-on vraiment fait pour avoir un seul partenaire? Dans son Love Conseil, Brigitte Lahaie nous explique que c'est un peu plus compliqué dans la pratique.

Nous sommes les deux à la fois! Tout être humain a besoin d'affection et donc va entretenir des relations affectives. Généralement sur le plan affectif émotionnel, on est terriblement monogame, mais le problème, c'est que sur le plan sexuel, on aura plutôt tendance à être polygame, il est important de comprendre cette dualité.

Plus il y a une dichotomie entre nos deux pôles, plus on va avoir de mal à se situer. Par exemple, les personnes très jalouses sont souvent des personnes qui émotionnellement sont très fidèles, mais qui ont d'énormes fantasmes extraconjugaux dont elles ne sont évidemment pas conscientes. Elles vont donc projeter leur désir sur leur partenaire et vont devenir très jalouses puisqu'elles sont persuadées que leur partenaire a envie de les tromper car c'est leur propre désir inconscient.

"Pas tous égaux face à la tentation charnelle"

Il faut comprendre que sur le plan sexuel, il est courant voire normal d'être polygame ce qui ne veut pas dire qu'il faut passer à l'acte. Nous ne sommes pas tous égaux face à la tentation charnelle. Il faut apprendre à conjuguer vos passions, vos pulsions avec ce sentiment d'attachement qui est aussi extrêmement humain. Ainsi vous pourrez gérer votre vie affective et sexuelle avec plus de lucidité et en toute conscience.