BFM Business

Porté par Vinted, le marché des vêtements de "seconde main" sort gagnant du déconfinement

Selon les derniers chiffres du baromètre Foxintelligence, réalisé pour BFM Business, la plateforme de revente de vêtements entre particuliers a connu un bond la semaine du 11 mai.

Vinted revient plus fort que jamais, selon les derniers chiffres du baromètre Foxintelligence, réalisé pour BFM Business. Le site de "seconde main" avait fermé durant trois semaines en début de confinement. En effet, aller déposer ses colis à la Poste était devenu trop compliqué pour les vendeurs particuliers.

Le site fait donc un grand retour avec 19% de parts de marché sur la mode en ligne en France sur la semaine du 11 mai et tire ainsi toute la croissance de la mode dite responsable. Si les sites distributeurs (fashion retailers) sont restés leaders pendant tout le confinement - et le sont toujours avec 27% des parts de marchés sur la semaine du 11 mai - elles sont largement concurrencées par la "seconde main" qui truste désormais 26% des parts de marché. Suivent ensuite les sites de marques (22%) et les ventes privées (15%).

-
- © -

Vinted, a su tirer son épingle du jeu, devant ses concurrents Vestiaire Collective, Videdressing ou LeBonCoin qui s'est mis récemment sur ce créneau porteur. A cela plusieurs explications, selon Foxintelligence: il fait beau, les Français ressortent, ils ont de nouveau envie de se faire plaisir et de consommer de la mode.

Et puis, il y a un effet report de budget. Les marques traditionnelles bénéficient également de la hausse des ventes sur internet mais dans une moindre mesure. Vinted permet vraiment d'assouvir un besoin de nouveaux vêtements sans tomber dans la surconsommation. Les inquiétudes sur l'avenir ont aussi tendance à tempérer les achats trop dispendieux.

Hélène Cornet avec Thomas Leroy