BFM Business

Pixmania ferme ses 10 magasins en France

Pour faire ses emplettes chez Pixmania, il ne reste plus que le site web.

Pour faire ses emplettes chez Pixmania, il ne reste plus que le site web. - -

Depuis samedi 23 février, tout le réseau de boutiques de Pixmania a baissé le rideau. Confrontée à une baisse de ses ventes, l'enseigne de e-commerce se recentre sur ses activités historiques.

L'enseigne Pixmania effectue un retour drastique à ses activités d'origine, le e-commerce. La chaîne de distribution a annoncé, ce 25 février, que ses 10 boutiques en France ont définitivement baissé le rideau. Un plan social est engagé pour les 150 personnes qui y travaillaient.

L'enseigne se retire aussi de 12 des 26 pays européens où elle était présente. En janvier, Pixmania avait déjà fermé plusieurs boutiques Espagne, au Portugal et en Belgique.

Le site d'e-commerce, contrôlé à 99% par le britannique Dixons, est confronté à une baisse de ses ventes. Son propriétaire a choisi de se livrer à une simplification de l'offre et une réduction de "la complexité de ses organisations" pour faire des économies et "retrouver des bases de croissance solides", a indiqué une porte-parole du groupe.

Se recentrer sur les biens électroniques

L'enseigne va donc se recentrer sur ses "gammes historiques, que sont le high tech et l'électroménager". Depuis 2000, Pixmania était spécialisé dans le tirage photo avant de se diversifier dans la distribution de biens électroniques, puis d'autres catégories de produits comme les DVD, jeux vidéo, électroménager, articles de sport, meubles...

Pixmania a vu son chiffre d'affaires reculer en 2012 de 10% à 843 millions d'euros, enregistrant une perte de 25 millions d'euros.

Les difficultés de Pixmania sont un indicateur de la crise que traverse le secteur de la distribution spécialisée. Au nombre des récentes victimes figurent Virgin Megastore, à la recherche de repreneurs, ou encore Hamonia Mundi qui ferme la moitié de ses boutiques.

Coralie Cathelinais avec AFP