BFM Business

Ne mélangez pas la confiance émotionnelle et la confiance rationnelle!

-

- - Visual

Si l'on accorde facilement sa confiance quand on est amoureux, Brigitte Lahaie nous rappelle que la véritable confiance se construit avec le temps à travers des actes. C'est le Love Conseil du jour.

Il faut se rappeler qu'on ne peut pas avancer sans un minimum de confiance que ce soit dans le couple, en amitié ou dans la vie professionnelle. Néanmoins il y a quelques règles à comprendre.

Il ne faut pas mélanger la confiance émotionnelle et la confiance rationnelle parce qu'a priori, on aura tendance à accorder toute sa confiance quand on est amoureux, ce qui est tout à fait irrationnel. Je voudrais rappeler que quand on rencontre quelqu'un on a tendance à ne pas vouloir entendre ce que nous disent nos proches et pourtant ce que nous disent nos proches est souvent assez lucide car ils sont plus rationnels.

La confiance, celle qui compte vraiment, c'est la confiance rationnelle. Et elle va se construire avec le temps, grâce aux actes et à la possibilité d'avoir un véritable dialogue.

Une autre règle: la confiance à qui que ce soit a des limites. Je ne crois pas que l'on puisse totalement faire confiance à quelqu'un de la même manière que l'on ne peut pas se faire totalement confiance. C'est une mission impossible.

Si l'on comprend ces deux règles, on peut avancer et tout doucement accorder sa confiance à l'autre. Pour s'engager il faut de la confiance sinon ça ne tient pas.