BFM Business

Monoprix se paie la tête d'Amazon dans une vidéo pleine d'humour

Dans une vidéo qui reprend les codes d'Amazon, Monoprix fait la promotion de son service de livraison à domicile.

Dans une vidéo qui reprend les codes d'Amazon, Monoprix fait la promotion de son service de livraison à domicile. - Monoprix

Alors qu'Amazon vient de dévoiler son concept d'épicerie sans caisse, Monoprix se moque de l'américain dans un petit film publicitaire qui reprend les codes de communication de son rival pour faire la promotion de son service de livraison à domicile.

"Over ten years ago, we were wondering. What would shopping look like if you could walk into a store, grab what you want and just go." ("Il y a plus de 10 ans, nous nous sommes demandés: à quoi ressembleraient les courses si vous pouviez aller dans un magasin, choisir des produits et juste partir ensuite." Dans une vidéo mise en ligne ce mardi 20 décembre, Monoprix fait une imitation plus vraie que nature des vidéos d'Amazon. Avec sa petite musique douce, sa voix suave et sa promesse d'une technologie invisible qui change la vie du client. La vidéo a bien plu puisqu'elle a été retweetée plus de 200 fois. 

Le géant américain avait dévoilé il y a quelques jours dans une vidéo son concept d'épicerie sans caisse qui dit exactement la même chose: "Il y a quatre ans, on s'est demandé: "à quoi ressembleraient les courses, si vous pouviez aller dans un magasin, prendre ce que vous voulez et juste partir ensuite"."

Sauf que pour l'enseigne française, il ne s'agit pas d'un nouveau concept de courses futuristes mais de la livraison à domicile dont il est question. "Welcome to Monoprix livraison à domicile+". Monoprix surfe habilement sur le buzz généré par la vidéo d'Amazon pour faire parler de son service de livraison à domicile. Un service qui permet, selon l'enseigne, de faire exactement la même chose que dans l'épicerie d'Amazon, soit partir sans faire la queue à la caisse et être livré une heure plus tard. Le tout gratuitement. Pour bénéficier de ce service, il faut tout de même être détenteur de la carte Monoprix (gratuite) et effectuer un minimum de 50 euros d'achats.

Mais plus que cette épicerie d'Amazon pour l'heure en phase de test avancé, c'est la bataille de la livraison de produits alimentaires à domicile qui intéresse Monoprix. Amazon a fait grand bruit en juin dernier en lançant son service Prime Now en région parisienne. En proposant la livraison gratuite des courses à ses clients Premium, le groupe américain marche sur les plates-bandes des commerçants français. Du moins sur celles de Monoprix dont la clientèle est urbaine et aisée. D'autres en revanche estiment que ce type de services est réservé à une niche de clients et le restera. C'est le cas de Michel-Edouard Leclerc. "La bataille pour livrer en 2 ou en 24 heures, à drone ou à cheval, n'est pas essentielle, expliquait-il il y a quelques jours sur le Journal du Net. Il existe une demande pour la livraison à domicile chez des CSP+ très urbains, de même qu'il y a un marché pour Monoprix à Paris. Il faut que quelqu'un le prenne. Mais ce n'est pas pour nous car ce n'est pas notre modèle."

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco