BFM Business

McDonald's envisage des suppressions d'emplois aux États-Unis

McDonald's envisage des suppressions d'emplois aux États-Unis

McDonald's envisage des suppressions d'emplois aux États-Unis - SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le géant américain vise un plan d'économies de 500 millions de dollars d'ici 2019.

L'enseigne McDonald's envisage de supprimer des emplois dans le cadre d'un plan d'économies de 500 millions de dollars d'ici 2019, indique dans un document interne un de ses responsables aux salariés.

Ces coupes, non chiffrées pour l'instant, ne devraient affecter que les États-Unis et plus particulièrement les personnels administratifs, le géant de la restauration rapide voulant alléger sa structure, selon ce document adressé aux salariés américains et aux franchisés par Chris Kempczinski, numéro 2 du groupe.

"Nous avons pour habitude d'évaluer les moyens pour mieux servir nos clients et continuer à faire croître l'activité", a réagi par courriel Terri Hickey, une porte-parole. "Nous sommes en train de mettre en place une nouvelle structure aux États-Unis qui va mieux soutenir les franchisés et garantira la bonne dynamique actuelle de McDonald's tout en s'assurant que le groupe est plus leste et à même de rivaliser avec la concurrence", a-t-elle ajouté.

Une entreprise en bonne santé

Signe de cette transformation, McDonald's vient d'installer son nouveau siège en plein centre de Chicago, quittant la petite ville de banlieue Oak Brook. Des décisions qui surviennent après une hausse continue de la fréquentation des restaurants McDonald's, dont les ventes mondiales en restaurants comparables, ceux ouverts sans discontinuer lors des 13 derniers mois, ont augmenté de 5,5% au premier trimestre.

Ces ventes, qui donnent une idée de la santé de l'activité de l'entreprise, avaient progressé de 2,9% aux États-Unis, premier contributeur au chiffre d'affaires. À Wall Street, le titre McDonald's gagnait 3,81% à 168,56 dollars vers 18H20 GMT.

P.L avec AFP