BFM Business

Mauvaise surprise de la rentrée: le prix du fioul domestique explose

Les tarifs du fioul domestique sont restés élevés durant l'été 2018, les consommateurs ayant attendu en vain une baisse estivale des prix.

Les tarifs du fioul domestique sont restés élevés durant l'été 2018, les consommateurs ayant attendu en vain une baisse estivale des prix. - Mychele Daniau-AFP

À près de 930 euros, la facture pour remplir une cuve de 1000 litres de fioul domestique a grimpé de 30% en un an. Craignant que son prix, qui n'a pas baissé durant l'été, ne s'envole encore, les foyers se chauffant au fioul accélèrent leurs achats avant l'automne.

Mauvaise surprise en cette rentrée pour ceux qui se chauffent au fioul domestique et doivent remplir leur cuve avant l'hiver. Son prix s'est envolé en un an, passant de 0,727 centime en septembre 2017 à 0,915 centime fin août 2018, soit un bond de 26%, selon les prix de ventes moyens nationaux collectés par le ministère de la transition écologique et solidaire. 

Le fioul domestique, comme les prix à la consommation des autres produits pétroliers, a subi de plein fouet la hausse des cours du pétrole brut, due aux tensions internationales, et de la fiscalité (les taxes) depuis un an.

Après avoir attendu en vain une baisse de son prix durant l'été, période durant laquelle la demande est faible, les particuliers se précipitent pour remplir leur cuve, avant les premiers frimas de l'automne, de crainte que les prix du fioul domestique n'augmente encore.

Certains consommateurs fractionnent leurs achats

"Les tournées sont particulièrement chargées pour les chauffeurs dans la Métropole de Lyon. Certains clients, qui achetaient en pleine période estivale, n'ont pas hésité pas à décaler leur achat dans le temps, à le repousser à la rentrée de septembre", précise France3, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Selon le site de vente fioulmarket.fr qui analyse chaque semaine, les évolution du marché, "les prix sont actuellement sur la pente ascendante, à cause d’un marché pétrolier très instable."

L'envolée du prix du fioul domestique a aussi modifié les comportements d'achat des consommateurs. Certains fractionnent pour répartir la dépense liée au coût élevé du remplissage de leur cuve: pour 2000 litres, c'est plus de 1800 euros qu'il faudra débourser d'un coup en ce mois de septembre 2018.

"Au lieu de faire trois pleins dans l'année, les consommateurs en font six", constate l'entreprise de Nicolas Mourelon à Roche-La-Molière dans la Loire, rapporte France Bleu. Une autre façon de faire baisser un peu la facture consiste aussi à se regrouper entre voisins pour passer commande de plus gros volumes mais cette pratique reste marginale.

Frédéric Bergé