BFM Business

Les intempéries ont coûté jusqu'à 85 millions d'euros aux centres commerciaux

Le centre commercial Porte Jeune à Mulhouse

Le centre commercial Porte Jeune à Mulhouse - -

Le Conseil national des centres commerciaux a estimé, ce vendredi 15 mars, que l'épisode neigeux a fait perdre une somme de 80 à 85 millions d'euros aux centres commerciaux. Ce manque à gagner pourrait toutefois être rattrapé dans les prochaines semaines.

Les estimations continuent de pleuvoir sur le coût de la période neigeuse que la France a connu du mardi 12 mars au jeudi 14 mars.

Après les pertes non assurées, comprises entre 600 et 700 millions d'euros, les coûts pour les assureurs à 100 millions d'euros, le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) a livré, ce vendredi 15 mars, une première estimation du manque à gagner pour les centres commerciaux.

"De nombreux sites commerciaux n'ont pas pu ouvrir leurs portes et nous estimons le chiffre d'affaires perdu de l'ordre de 80 à 85 millions d'euros, même si ce chiffre est à prendre avec précaution car il ne s'agit que d'une première estimation qui ne préjuge pas des conséquences relatives notamment aux problèmes d'approvisionnement", a expliqué Jean-Michel Silberstein, son directeur général.

2,5 millions de visiteurs en moins

Dans le détail, la fréquentation des centres a baissé de 2,5 millions de visiteurs en raison des intempéries. Les chutes de neige ont entraîné des perturbations dans les transports se traduisant par une baisse de chiffre d'affaires, de l'ordre de 20% mardi 12 mars et de 15% le lendemain, par rapport à la moyenne de la période correspondante les années précédentes.

Le CNCC relativise cependant le manque à gagner en soulignant que, selon son expérience, "le chiffre d'affaires perdu dans ces circonstances est rattrapé dans les semaines qui suivent".

A lire également

> Intempéries: 700 millions d'euros de pertes nettes

J.M. avec AFP