BFM Business

Les Français de plus en plus enclins à revendre leurs cadeaux de Noël

Seuls 30% d’entre eux trouveraient désormais cette pratique "déplacée", selon un sondage.

D’année en année, les français semblent de moins en moins s’embarrasser de sentiments, s’agissant de leurs cadeaux de Noël. Selon une étude OpinionWay pour Troc.com, deux tiers d’entre eux se disent en effet prêts à revendre ceux qui ne leur plaisent pas - seulement 30% estimant cette pratique "déplacée".

"On voit bien qu’on est passé au-delà de certains obstacles d’ordre moral qui pouvaient exister", estime ainsi Frédéric Micheau, le directeur du département opinion au sein de l’institut de sondage. Mais "il y a aussi l’émergence d’un marché de la revente de produits de seconde main. Cela correspond à une tendance de consommation, une tendance de fond dans la société française depuis plusieurs années." Avis aux déçus, en ce lendemain de réveillon.