BFM Business

Les caries des Français font le bonheur des dentistes roumains

218 praticiens d'origine roumaine se sont installés en France l'an dernier.

218 praticiens d'origine roumaine se sont installés en France l'an dernier. - Philippe Huguen - AFP

Certaines régions de France connaissent une pénurie de dentistes. Une aubaine pour leurs confrères formés en Roumanie ou en Espagne qui s'expatrient dans ces déserts médicaux.

Un tiers des nouveaux dentistes installés en France ont obtenu leur diplôme à l'étranger. Pour la plupart, en Espagne ou en Roumanie, selon les chiffres du conseil national de l'ordre des dentistes. On connaissait le plombier polonais, voici le dentiste roumain.

218 praticiens d'origine roumaine se sont installés en France l'an dernier. C'est quatre fois plus qu'il y a quatre ans. Ils viennent chercher, selon le président de l'Ordre, un meilleur niveau de vie et moins de concurrence.

La Roumanie et l'Espagne forment en effet des bataillons de dentistes, beaucoup trop par rapport à leurs besoins, alors qu'en France, certaines régions comme la Normandie ou le Poitou-Charentes connaissent une véritable pénurie.

Ces Français qui obtiennent leur diplôme à l'étranger

L'autre phénomène qui prend aussi de l'ampleur, ce sont les étudiants français qui partent obtenir leur diplôme à l'étranger. Prêts à payer 20.000 euros par année d'études, ils contournent ainsi le numerus clausus, zappent la case de la première année commune de santé, difficile à obtenir et profitent d'études plus courtes : 5 ans au lieu de 6 en France.

Le filon est tel que désormais à Bucarest, les cours sont délivrés en français.

Hélène Cornet