BFM Business

Les "bienfaits" du Coca light et zéro vantés grâce à des pots-de-vin?

Les boissons Light sont censées être plus diététiques.

Les boissons Light sont censées être plus diététiques. - Rob Hogeslag - Flickr - CC

"L’ONG Foodwatch accuse Coca-Cola d'avoir versé près de 7 millions d’euros à plusieurs organismes et médecins, afin que ces derniers vantent les mérites des sodas light. "

Les boissons light sont-elles meilleures pour la santé, notamment des diabétiques, que les sodas traditionnels? Depuis des années Coca-Cola assure que oui. Et pour que le message soit bien relayé, le groupe américain n’hésite pas à s'assurer le concours d'experts en nutrition. Au total, près de 7 millions d’euros auraient été versés en ce sens à différents organismes et médecins français, selon Foodwatch.

L’ONG a en effet obtenu la liste des "projets soutenus par Coca-Cola" dans le domaine de la nutrition et de l’activité physique. Parmi les bénéficiaires, on trouve ainsi la Fédération française des diabétiques, dont l'impartialité apparaît du coup fragilisée. En témoigne ce sondage CSA intitulé "diabétiques et édulcorants", qu’elle a commandé en 2012 en compagnie de l’ISA (Association internationale pour les édulcorants). L’association aurait reçu "au moins 268.552 euros", selon Foodwatch.

Au sein de cette liste, figurent également, entre autres, l’Université de Poitiers, l’Institut Pasteur de Lille, Dietecom (un salon consacré à la nutrition), l’Association française des diététiciens nutritionnistes, ou encore le Centre national pour le développement du sport. Celui-ci aurait ainsi touché près de 1,2 million d’euros de la part de Coca-Cola.

Y.D.