BFM Business

Leclerc rachète vos téléviseurs, téléphones, jeux vidéo...pour les remettre en rayon 

L'espace de 700M2 ouvrira le 15 juillet

L'espace de 700M2 ouvrira le 15 juillet - Leclerc

Le distributeur inaugure le 15 juillet un nouvel espace dans un hypermarché près de Toulouse. Les rayons seront exclusivement remplis de téléphones, téléviseurs, jeux vidéo, livres, matériel de bricolage ou de sport d'occasion. Si le succès est au rendez-vous, l'initiative pourrait se généraliser.

Leclerc marche sur les plates-bandes des spécialistes de la revente entre particuliers comme Leboncoin. Le distributeur va ouvrir un espace de 700 m2 destiné uniquement aux produits d'occasion. Situé dans son hypermarché de Roques-Sur Garonne, près de Toulouse, il ouvrira ses portes le 15 juillet prochain, selon le Parisien.

En attendant, Leclerc propose aux particuliers de leur racheter téléviseurs, téléphones, livres, jeux vidéo, matériel de bricolage pour remplir ses rayons. Les vêtements et les meubles ne sont pas concernés. L'enseigne s'est d'ailleurs dotée d'une base de données de trois millions d'objets afin d'estimer les prix.

Les vendeurs ne partent pas avec de l'argent liquide, mais avec des cartes de crédit, à dépenser dans les magasins de l'enseigne. Une occasion donc de rendre captive la clientèle.

Des produits garantis 12 mois

A travers ce nouveau concept, Leclerc affirme vouloir répondre aux attentes des clients. "De plus en plus, les consommateurs sont sensibles à la valeur d’usage d’un produit et cherchent en raison de leur pouvoir d’achat à éviter les gaspillages", explique au Parisien Michel-Édouard Leclerc. Pour rassurer les consommateurs sur la fiabilité des articles qu'ils achètent, ils sont tous testés avant d'être mis en rayon et sont assortis d'une garantie de 12 mois.

Mais le seconde main est aussi un marché très prometteur, qui va permettre au distributeur de compenser l'érosion de ses ventes du secteur non alimentaire. Estimé à 6 milliards d'euros, l'occasion connaît en plus une progression deux fois supérieures à celle de la consommation des ménages, selon une étude du cabinet Xerfi. Les grands acteurs d'internet, comme Leboncoin, Ebay, ou la marketplace de Facebook qui concentrent 40% des transactions, vont donc devoir apprendre à composer avec ce nouveau concurrent. Leclerc se dit prêt à étendre le concept à ses autres hypermarchés si le succès est au rendez-vous.

C.C.