BFM Business

Le papa de Bonne Maman est mort

Pierre Roche-Bayard avait imaginé le pot de confiture refermable, son couvercle à motif et l'étiquette en écriture cursive.

Pierre Roche-Bayard avait imaginé le pot de confiture refermable, son couvercle à motif et l'étiquette en écriture cursive. - Anaïs RV - Flickr -CC

Ex-directeur général et commercial d'Andros, maison-mère de la marque de confitures, Pierre Roche-Bayard est décédé samedi. Il avait lui-même conçu l'identité visuelle des pots de confiture, qui ont contribué au succès de Bonne Maman.

Pierre Roche-Bayard, figure emblématique du groupe Andros, propriétaire de la marque Bonne Maman, s'est éteint samedi à l'âge de 83 ans, rapporte Sud Ouest. Il vivait en Dordogne depuis plus de 20 ans, où il dirigeait désormais un domaine viticole. Cette discrète personnalité a marqué l'histoire de la marque française de confiture la plus connue dans le monde. C'est à lui qu'on doit le packaging "rétro" des pots.

Co-créateur de Bonne Maman, il fut également directeur général et commercial d'Andros. Pierre Roche-Bayard a non seulement inventé les pots refermables, mais aussi imaginé les couvercles à imprimé vichy rouge et blanc. Un motif inspiré des rideaux de la ferme familiale, se plaisait-il à raconter. L'étiquette façon cahier d'écolier, c'est lui aussi. Il l'avait dessinée avec son propre porte-plume de lycéen en 1971, et avait conservé l'objet depuis.

Précurseur de la tendance "fait-maison"

Quant à Andros, à l'origine entreprise familiale de Biars-sur-Cère (Lot), elle produit toujours ses confitures dans l'Hexagone. Ce n'est pas le cas pour les autres produits du groupe fondé au lendemain de la seconde guerre mondiale par Jean Gervoson qui, précurseur de la tendance du fait-maison, rachète les prunes invendues de son beau-père pour les cuire.

L'entreprise qui comptait à l'époque une trentaine de salariés est entre temps devenue un grand nom de l'agroalimentaire, et emploie 5.000 salariés uniquement chez Bonne Maman. La famille fondatrice, les Gervoson-Chapoulart, figure en bonne place dans les classements des plus fortunées de France.

Bonne Maman compte aujourd'hui plus de 55 références, et une trentaine de parfums, de la traditionnelle framboise à l'atypique mélange fraises-coings. La marque qui s'est diversifiée dans les biscuits et les desserts domine le marché français des confitures selon LSA et, d'après les rares données financières existantes sur l'entreprise, elle exportait 30% de sa production en 2009.

Nina Godart