BFM Business

Le maintien de l'activité de Doux confirmé jusqu'au 30 novembre

BFM Business

Le tribunal de commerce de Quimper, a confirmé mardi 9 septembre la poursuite de l'activité du groupe Doux jusqu'au 30 novembre prochain.

Charles Doux doit présenter, et préciser, son plan de continuation qui prévoit d'investir 30 millions d'euros sur trois. En attendant une période d'observation s'est ouverte. Cette période pourrait encore bénéficier d'un délai supplémentaire de six mois.

Le 10 septembre, le pôle frais de Doux, déficitaire, a été mis en liquidation, laissant quelque 1 000 salariés sur le carreau. Le reste du groupe, à savoir les pôles export et produits élaborés et quelques petites autres entités, fait l'objet d'un redressement judiciaire.

BFMbusiness.com et AFP