BFM Business

Le groupe Casino sauvé par les pays émergents

Le groupe de distribution Casino a publié de bons résultats, grâce à l'international.

Le groupe de distribution Casino a publié de bons résultats, grâce à l'international. - -

Le géant français de la distribution a publié, ce jeudi 21 février, des résultats en hausse. Désormais, la croissance du chiffre d'affaires est portée par l'international.

Le distributeur Casino a publié, ce jeudi 21 février, un bénéfice net pour 2012 en progression de 84%, à un peu plus d'un milliard d'euros. Le chiffre d'affaires atteint, lui, près de 42 milliards d'euros. Il est en hausse de 22% grâce, surtout, à l'international.

L'international représente 56 % des ventes totales du groupe Casino, et 66% de son résultat opérationnel. En un an seulement, le ratio s'est inversé, jusqu'ici, c'était la France qui portait la croissance du chiffre d'affaires.

Et quand on parle international chez Casino, il ne s'agit en fait que de quatre pays : le Brésil, qui réalise à lui seul un quart du chiffre d'affaires du groupe, la Colombie, la Thaïlande et le Vietnam.

Un modèle qui peine en France, mais connaît le succès à l'étranger

Dans ces quatre pays, Casino est numéro un ou co-leader, et tous les quatre vont connaître une croissance soutenue en 2013, selon les prévisions de Jean-Charles Naouri, PDG du groupe.

Casino y développe à la fois des formats de proximité, mais aussi ce qu'il appelle son "modèle dual", c’est-à-dire nos hypermarchés accolés à des galeries commerciales. Ce qui ne fonctionne plus chez nous connaît un fort succès là-bas.

Pour l’avenir proche, Casino n'envisage pas de se lancer sur de nouveaux marchés. Maintenant que l'international est stabilisé, c'est le bon moment, selon son PDG, pour s'occuper des hypermarchés en France.

Hélène Cornet