BFM Business

La récolte de pommes de terre a été mauvaise en 2016-2017

Les rendements sont en baisse

Les rendements sont en baisse - Loïc Venance - AFP

Pour la deuxième année consécutive, la production est en baisse, à 6,8 millions de tonnes, soit 4% de moins que l'année dernière.

2016-2017 aura été une campagne à oublier pour la production française de pommes de terre. Pour la deuxième année consécutive, elle a diminué, pénalisée par des rendements en baisse liés à des conditions climatiques défavorables, et ce malgré des surfaces en progression.

Pour la campagne qui va d'août 2016 à juillet 2017, la production française de pommes de terre est évaluée à 6,8 millions de tonnes, en baisse de 4% par rapport à la récolte 2015/2016 et de 5% par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes, selon le service de statistiques du ministère de l'Agriculture, Agreste.

Il s'agit de la deuxième année consécutive de repli, 2015/2016 ayant déjà été marquée par une récolte en forte diminution (-12% par rapport à la campagne 2014/2015) du fait de la sécheresse de l'été 2015.

Des rendements en baisse

La production recule, malgré des surfaces plantées en hausse (+5% sur un an), pénalisée par des rendements fortement touchés par des conditions météorologiques difficiles.

En conséquence, les rendements reculent à 39 tonnes/hectares en 2016/2017 contre 42,5t/ha en 2015/2016 et 44t/ha pour la moyenne des cinq dernières campagnes.

Ce recul de la production, également constaté dans d'autres pays européens, continue de soutenir les prix.

Sur les huit premiers mois de la campagne 2016/2017, les prix de la pomme de terre ont ainsi augmenté de 41% par rapport à la campagne précédente, faisant plus que doubler (+113%) par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes.

Il s'agit de la deuxième campagne consécutive de hausse, après le bond des prix enregistré en 2015/2016 en raison de la forte diminution de la production.

J.M. avec AFP