BFM Business

L’huile de palme dans le Nutella ne serait pas mauvaise pour la santé

Nutella tente de se défendre sur l'huile de palme.

Nutella tente de se défendre sur l'huile de palme. - -

Ferrero, qui fabrique la célèbre pâte à tartiner, se paie une campagne de publicité pour défendre son produit.

Nutella riposte dans la presse ce vendredi 16 novembre. Une double page, dans plusieurs quotidiens, pour expliquer pourquoi il utilise de l'huile de palme parmi ses ingrédients. Hier, le Sénat a adopté l'amendement Nutella qui taxe les produits qui contiennent de l'huile de palme, mais ce seront les députés qui auront le dernier mot. Nutella se sent injustement montré du doigt.

Mais si la campagne de presse débute au lendemain du vote de l'amendement, ce ne serait qu'une pure coïncidence. Cela fait déjà plusieurs semaines que le publi-communiqué était prévu explique Ferrero. Dans un souci de transparence sur la composition du Nutella, Ferrero affirme que, contrairement aux idées reçues, l'huile de palme n'est pas dangereuse pour la santé. Du moins celle qu'il utilise, non hydrogénée.

Mise en place d'une filière d'approvisionnement durable

Quant aux arguments sur les risques pour l'environnement, le groupe les balaie. Il participe à la mise en place d'une filière d'approvisionnement durable.

Si Nutella se paie une double page dans la presse ce matin, c'est aussi parce qu'il se sent injustement bouc émissaire de la croisade anti huile de palme. L'amendement a pris son nom alors que c'est l'ensemble des industriels de l'agro-alimentaire qui est concerné par cette taxe.

Le Nutella, produit populaire, vieux de 50 ans, stigmatisé dans cette bataille. L'Ania, qui regroupe les industriels du secteur, a même pris sa défense.

Hélène Cornet