BFM Business

L'électricité en France est 80% moins chère qu'en Allemagne

Pour les consommateurs résidentiels, la facture annuelle d'électricité est la plus basse en France, tandis que la facture annuelle en Allemagne est supérieure de 80% à celle en France, selon une étude de Pwc réalisée pour le régulateur belge de l'énergie.

Pour les consommateurs résidentiels, la facture annuelle d'électricité est la plus basse en France, tandis que la facture annuelle en Allemagne est supérieure de 80% à celle en France, selon une étude de Pwc réalisée pour le régulateur belge de l'énergie. - Pascal Pavani-AFP

Selon le régulateur belge de l'énergie, une étude comparative des prix de l'électricité pour le client résidentiel distingue la France. L'Hexagone affichait en 2018 les tarifs les plus bas des régions belges et de trois autres pays voisins (Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni).

L'électricité produite en France reste relativement bon marché pour le consommateur final comparativement à certains grands pays d'Europe voisins. Ce n'est pas une étude d'origine française mais une analyse commandée par le régulateur belge de l'énergie (CREG) qui l'affirme. Réalisée par le cabinet Pwc, l'étude se fonde sur des données de février 2018 (avant notamment les hausses de prix de 2019 pratiquées en France).

En comparant les prix de l’électricité pour les clients résidentiels (évalué pour une consommation annuelle de 3500 kWh/an) entre les trois régions belges (Wallonie, Flandres, Bruxelles) et quatre pays voisins (Allemagne, France, Pays-Bas et Royaume-Uni), la facture annuelle est la plus basse en France avec 614 euros contre 1097 euros en Allemagne.

Des taxes plus élevées en Allemagne

Outre-Rhin, l'électricité est la plus chère des pays étudiés, et de loin puisqu'elle est de 80% supérieure à celle en France (cf infographie ci-dessous).

Après l’Allemagne, la Belgique est le pays à l'électricité la plus chère, avec de grandes différences entre ses régions intérieures. La région flamande a la facture annuelle la plus élevée (s’approchant des niveaux de prix allemands), suivie par la Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale. Les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont, quant à eux, une facture annuelle légèrement supérieure à celle en France.

-
- © -

L'analyse de la décomposition du prix de l'électricité facturé dans ces différents pays montre que la France affiche le prix du Kwh (kilowatt heure) le plus bas (209 euros sur 614 euros de facture annuelle).

A contrario, le Royaume-Uni affiche le prix du KwH le plus élevé (393 euros sur 678 euros) des quatre pays comparés, niveau qui est plus que compensé par le faible niveau de ses taxes (hors TVA) contrairement à certains autres pays.

C'est le cas emblématique de l'Allemagne où le prix élevé de l'électricité est plombé par le niveau très élevé de ses taxes (et autres droits, cotisations, prélèvements) qui approchent les 40% du montant payé par le client final (406 euros sur 1097 euros de facture annuelle).

Frédéric Bergé