BFM Business

"J'ai peur d'être nymphomane"

-

- - Unsplash/CC

Après deux mariages sans plaisir sexuel, Aïda renoue avec une vie intime plus épanouie. Depuis son divorce, elle enchaîne les partenaires sexuels sans avoir envie de relation suivie. Elle craint de souffrir de nymphomanie. Le gynécologue Christian Jamin et Brigitte Lahaie lui répondent.

Aïda: "Je me suis mariée très jeune, mon mari est décédé. Je me suis remariée et j'ai divorcé. Pendant toute cette période qui a duré 20 ans, je n'ai jamais eu de plaisir sexuel. Après mon divorce, j'ai rencontré d'autres hommes et aujourd'hui, j'ai besoin d'avoir des partenaires sexuels mais je n'arrive pas à m'engager avec eux. J'ai honte de faire ça, mais je ne veux pas de relation suivie. Je me lasse vite, j'ai besoin de changer".

La réponse de Christian Jamin et Brigitte Lahaie:

"Rassurez-vous: vous n'êtes pas nymphomane. Vous avez vécu deux fois dans des systèmes fermés et aujourd'hui alors que vous êtes dans un système ouvert, vous avez peur de retomber dans la dépendance. Beaucoup de femmes et d'hommes ne sont heureux que lorsque la sexualité existe en tant que telle et non dans le cadre d'un contrat.

Vous êtes aussi un peu prisonnière de votre morale. Vous vivez la vie que vous avez envie de vivre. Ce qui vous fait souffrir c'est de ne pas arriver à reformer une relation stable.

Vous le cachez à votre entourage car vous avez peur d'être jugée. Si vous vous assumez mieux et que vous avez un peu moins honte, on vous critiquera moins car on aura peur de vous car vous serez quelqu'un bien ancré dans ce que vous êtes. Il faut assumer votre liberté de femme, d'avoir du plaisir, de vous épanouir.

Aujourd'hui, vous savez sûrement mieux qui vous êtes que quand vous aviez 20 ans. C'est aussi grâce aux hommes qui vous donnent du plaisir et vous ont fait devenir femme.

Appuyez-vous là-dessus et petit à petit, quand vous serez vraiment bien, vous arriverez à tomber amoureuse et vous aurez envie de rester avec cette personne. Pour l'instant vous êtes encore dans la découverte de votre sexualité et il y a encore tellement de choses à défricher qu'il est difficile pour vous de tomber amoureuse.

Il faut vous faire confiance et avancer à votre rythme".