BFM Business

"J'ai découvert au décès de ma femme qu'elle avait un amant"

-

- - CC/cocoparisienne

Michel a 55 ans. Son épouse est décédée il y a deux mois d'une tumeur au cerveau. Il a découvert qu'elle avait un amant et voudrait échanger avec celui-ci pour mieux comprendre. Une mauvaise idée selon Brigitte Lahaie.

Michel: J'ai 55 ans, je viens de perdre mon épouse d'une tumeur au cerveau. Je me suis rendue compte qu'elle avait quelqu'un dans sa vie depuis une vingtaine d'années. Je suis très déstabilisé parce que je ne m'étais rendu compte de rien.

J'ai souhaité rencontrer cet homme pour essayer de comprendre. Ce monsieur refuse de m'expliquer ce qu'ils ont fait. Même sa meilleure amie n'était pas au courant. A la maison, mon épouse était parfaite et là je découvre quelqu'un qui n'a rien à voir.

La réponse de Brigitte Lahaie: "Ce qu'il va vous en dire, ce n'est pas votre épouse. Ce sera peut-être sa part d'ombre, sa vérité, ce ne sera pas la vérité. Et ce n'est pas aussi simple que ça: peut-être n'est-il pas à l'aise vis-à-vis de vous. Peut-être qu'il s'est engagé à ne jamais rien dire sur le sujet. Ça peut aussi vous faire du mal.

C'est assez extraordinaire car c'est assez rare de maintenir une relation extraconjugale sans en parler à sa meilleure amie, ce qui montre aussi qu'elle vous respectait.

Cette personne va empêcher le deuil

Votre désir de contact avec l'amant de votre femme, c'est une manière de vouloir encore faire exister votre femme et ce n'est pas bon. Je vous conseillerais plutôt d'aller voir un bon thérapeute et de lui parler de tout ce que vous avez envie de savoir. Et vous allez découvrir pourquoi vous avez envie de rencontrer cet homme.

C'est éventuellement la signature de l'existence d'une culpabilité qui s'est instauré au décès de votre épouse, en vous demandant ce que vous avez mal fait. Vous n'avez rien à vous reprocher. Cette personne-là va gangrener votre cerveau et va empêcher le deuil. Il faut que vous puissiez regarder vers l'avenir car ce n'est jamais bon de regarder vers le passé. Et si vous avez envie d'en savoir plus, je vous conseille d'aller en parler à quelqu'un pour comprendre les méandres de votre fonctionnement".