BFM Business

HTC revend la moitié de ses parts dans les casques Beats

La société Beats a racheté à HTC la moitié des actions qu'il détenait.

La société Beats a racheté à HTC la moitié des actions qu'il détenait. - -

Le fabricant de téléphones mobiles vient de revendre la moitié des parts qu'il avait rachetées l'an dernier dans la marque de casques audio haut de gamme, Beats, très prisée par les jeunes.

Les casques Beats reprennent leur indépendance. Le taïwanais HTC vient de revendre la moitié des 50,1% du capital qu’il avait acquis il y a tout juste un an pour 300 millions de dollars. C’est la société Beats elle-même qui s’en est porté acquéreur pour un montant estimé à 150 millions de dollars. 

Même si l’alliance entre HTC et Beats ne semble pas avoir pris la tournure escomptée, la marque de casques reste une belle success story. Son taux de contrefaçon est la preuve de l’engouement pour cette marque, dont les produits sont très reconnaissables avec leur "b" gravé sur chaque écouteur. Sur le site de e-commerce PriceMinister.com, ils représentent à eux seuls un quart des cas de contrefaçon et sont plus copiés que l'iPhone! La rançon de la gloire pour Dr Dre, le créateur de la marque.

Un casque sur deux vendu dans le monde

Avant d’être un homme d’affaires, Dr Dre est l'un des plus célèbres rappeurs et producteurs de musique du monde.

En 2006, il lance la marque Beats audio, un concept assez simple: des casques de luxe capables de reproduire la qualité sonore qu'on rencontre dans les studios professionnels. Un positionnement haut de gamme qui fait mouche. Malgré des prix situés entre 150 et 400 euros, les casques partent comme des petits pains. L'an dernier, Beats représentait à lui seul plus de la moitié des ventes mondiales de casques audio.

En choisissant de se recentrer sur son cœur de métier, les téléphones portables, HTC se prive donc d’une bien belle source de revenus. Le Taïwanais n'a pour l'instant pas fourni d'explication officielle quant à ce choix stratégique.

Anthony Morel et BFMbusiness.com