BFM Business

Evian réinvente la goutte d'eau

D'une contenance de 20 cl, la goutte d'eau d'Evian sera commercalisée un euro.

D'une contenance de 20 cl, la goutte d'eau d'Evian sera commercalisée un euro. - -

La marque phare du groupe Danone va déployer cet été des vendeurs ambulants qui auront pour mission d'étancher la soif des Parisiens. Pour cela, un contenant innovant sans bouchon, ni étiquette a été mis au point : la "goutte d'Evian".

Boire de l'eau, rien de plus simple. Mais Evian entend créer un nouveau rituel de consommation pour ceux qui veulent étancher leur soif rapidement. Et qui sont prêts à y mettre le prix fort.

Pour y parvenir, la marque du groupe Danone a planché sur un emballage innovant. "C'est clairement une innovation de rupture pour nous, parce que dans la goutte d'Evian, tout est nouveau, sauf l'eau" explique Véronique Penchienati, la directrice générale de Danone eaux France.

Le résultat : une petite bouteille de 20 cl en forme de goutte, qui ne possède ni bouchon ni étiquette, fruit de 3 ans de recherche et développement. Une fois son contenu bu, cette mini-bouteille s'écrase d'une main et se jette afin d'être recyclée.

Une innovation que le consommateur paiera chèrement: la goutte d'eau est vendue un euro, soit 10 fois le prix de l'eau minérale vendue en supermarché!

35 vendeurs ambulants à Paris

En plus du packaging, Danone veut aussi innover sur les lieux de distribution ."On a envie de vendre ce produit avec un vrai service c’est-à-dire d'apporter une solution d'hydratation aux consommateurs à des moments où ils n'ont pas justement ces solutions", détaille Véronique Penchienati.

Le groupe va donc miser sur des vendeurs ambulants. Dans la capitale, ils seront 35 à sillonner la ville à bord de tripoteurs. "On sera dans Paris de juin jusqu'à la fin de l'été sur les stations de vélib", ajoute la directrice générale.

A terme, Evian veut être référencé dans différents lieux de vie comme les hôtels ou des lieux de trafic, là où il nous manque le verre d'eau indispensable. Des partenariats sont à l'étude avec les boutiques de chocolats Lindt et les Salons de coiffure par exemple.

C.C. avec BFM Business