BFM Business

Epidémie mortelle de Listeria: 22 produits rappelés en France

22 produits frais et surgelés sont rappelés par plusieurs enseignes de la grande distribution

22 produits frais et surgelés sont rappelés par plusieurs enseignes de la grande distribution - DENIS CHARLET / AFP

Des légumes surgelés contaminés par Listeria seraient responsables de la mort de 9 personnes en Europe depuis 2015. Un large rappel de 22 produits différents est en cours en France. Il concerne une dizaine de distributeurs parmi lesquels E. Leclerc, Carrefour, Intermarché et Auchan.

Tout serait parti d'une usine hongroise de légumes surgelés. Les autorités sanitaires européennes viennent enfin de mettre la main sur le principal suspect dans une épidémie de Listeria responsable de la mort d'au moins neuf personnes en Europe depuis 2015. Les 39 personnes malades et les neuf décédées ont été contaminées par la même souche de la bactérie Listeria monocytogenes que celle retrouvée dans des légumes produits par une usine hongroise du groupe belge Greenyard en 2016, 2017 et 2018.

Depuis la fermeture de l’usine le 29 juin, les différentes agences sanitaires européennes ont lancé une course au rappel des produits. Greenyard a contacté ses clients pour retrouver les légumes surgelés produits sur le site entre août 2016 et juin 2018. “Une mesure de précaution”, explique l’entreprise pour qui cela “n'implique pas que les produits rappelés sont contaminés".

Reste que l’usine hongroise fournissait maïs, petits pois, épinards surgelés… à de nombreux autres industriels à travers l’Union européenne qui les utilisaient dans leurs recettes. 22 produits sont actuellement rappelés en France: allant de la salade poulet-crudités chez Intermarché, au chili con carne surgelé chez Carrefour en passant par de la salade landaise chez Auchan. La liste est régulièrement mise à jour sur le site de la DGCCRF au fur et à mesure des révélations de l'enquête.

"Le retrait est effectif pour tous les produits pour lesquels on a eu des informations transmises par les industriels. C'est la procédure classique, dès qu'on reçoit les informations des industriels on met en place le rappel en magasin", a expliqué vendredi à l'AFP Emilie Tafournel, directrice qualité de la fédération du commerce et de la distribution (FCD).

Deux décès depuis le début de l'année 

Au 15 juin, l’autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments (Efsa) avait recensé 48 cas, dont 9 décès, en Autriche, Danemark, Finlande, Suède et au Royaume-Uni. Et depuis le début de l’année, l’épidémie semblait prendre de l’ampleur. Alors que 11 et 17 personnes contaminées avaient été comptabilisées en 2016 et 2017, l’Efsa en avait déjà recensé 18 sur les six premiers mois de l’année, dont 2 sont mortes.

Les personnes les plus susceptibles de contracter la listériose sont les personnes âgées, les femmes enceintes, les nouveau-nés ou les adultes qui présentent un système immunitaire affaibli. Dans le cas de cette épidémie, l’âge moyen des victimes est de 72 ans.

Aucun cas n’a été signalé en France, mais la DGCCRF appelle à la prudence. Les symptômes de la listériose apparaissent après une longue période d’incubation, qui peut aller jusqu’à 70 jours. De plus, de nouveaux cas peuvent aussi apparaître en raison “de la longue durée de conservation des produits”, précise-t-elle.

Les symptômes habituels sont une fièvre plus ou moins élevée, accompagnée de maux de tête et parfois de troubles digestifs comme des nausées, diarrhées ou vomissements. Des complications neurologiques (méningite, encéphalite) peuvent également survenir. Les femmes enceintes, chez qui les conséquences de la listériose peuvent être graves pour l’enfant à naître, doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgés, explique l'Efsa. 

Fondé en 1987, Greenyard est présent dans 27 pays et emploie 10.000 personnes. L'entreprise est devenue un géant dans le secteur de la transformation et la distribution de fruits et légumes avec la reprise des sociétés Univeg (fruits et légumes frais, fleurs et plantes), Pinguin (surgelés), Noliko (conserves de fruits et légumes) et Peltracom (substrats pour l'horticulture) en 2015.

Anne-Katell Mousset