BFM Business

Dia vendra ses magasins français à Carrefour

Dia va céder sa filiale française à Carrefour pour 600 millions d'euros.

Dia va céder sa filiale française à Carrefour pour 600 millions d'euros. - -

Le numéro trois mondial du hard discount a annoncé, ce vendredi 20 juin, qu'il allait vendre ses 865 magasins au géant français de la distribution, Carrefour.

Dia a trouvé un repreneur pour ses activités françaises. C'est Carrefour, son ex-partenaire, qui va racheter les 865 magasins français du numéro trois mondial du hard discount.

Plusieurs noms circulaient pour une potentielle reprise, notamment ceux des groupes Carrefour et Casino. Vendredi soir, Carrefour a annoncé avoir "signé une promesse d'achat dans le cadre d'un accord d'exclusivité avec Dia pour l'acquisition de la société Dia France, sur la base d'une valeur d'entreprise de 600 millions d'euros".

"La réalisation de la transaction est subordonnée à la signature d'accords finaux suite à la consultation des instances représentatives du personnel de Dia France et à l'approbation des autorités de la concurrence compétentes", selon le communiqué.

7.500 salariés

"Cette opération contribuerait à la croissance du réseau multiformat de Carrefour sur son marché domestique. Elle permettrait de répondre au mieux aux besoins de ses clients en offrant des services adaptés à l'évolution de leurs modes de consommation", indique le leader de la distribution en Europe.

Confronté au plongeon de ses ventes dans l'Hexagone, Dia avait annoncé le 8 mai y avoir lancé la vente de toutes ses activités, suscitant la crainte des syndicats pour l'avenir des 7.500 salariés.

A la fin décembre 2013, Dia, sorti du giron de Carrefour en 2011, comptait 7.328 magasins dans 6 pays (Espagne, Portugal, Argentine, Brésil, Chine et France). Ses résultats 2013 ont plongé de 10,9% en 2013 (2,18 milliards d'euros). La partie française du groupe de distribution avait fini dans le rouge.

N.G. avec agences