BFM Business

Dépassements d'honoraires: les médecins un peu plus raisonnables

Seuls 2.000 médecins pratiquent le dépassement d'honoraires.

Seuls 2.000 médecins pratiquent le dépassement d'honoraires. - Fred Dufour - AFP

Le montant des dépassements d'honoraires a légèrement baissé en 2013. Ils atteignent 68,7 millions d'euros, selon une enquête de 60 Millions de consommateurs et du Ciss publiée le 14 septembre.

Les dépassements d'honoraires des médecins en milieu hospitalier ont légèrement baissé, selon une enquête de 60 Millions de consommateurs et du Ciss, le collectif interassociatif de la santé, publiée le 14 septembre. En 2013, ils atteignaient un total de 68,7 millions contre plus de 69 millions en 2012. Une tendance à la modération qui est en partie due aux mesures prises par le ministère de la Santé pour éviter les abus.

Les médecins ne sont pas nombreux à pratiquer des dépassements d'honoraires à l'hôpital. Un peu plus de 2.000 seulement sur les 40.000 praticiens. Mais ils ont la main lourde. En moyenne, en 2013, le montant de leurs dépassements a atteint 33.000 euros pour un médecin en secteur 2, 53.000 euros même dans la région parisienne. Souvent des médecins dont la notoriété est forte, qui sont en fin de carrière et en abusent.

Les ophtalmologues, champions du dépassement

Les champions du dépassement sont les ophtalmologues, qui exercent une spécialité en perte de vitesse. Ils sont suivis par les chirurgiens. Il faut ainsi compter 2.000 euros pour une prothèse de hanche, et 700 euros pour une intervention pour la cataracte.

A l'heure des efforts budgétaires, ces dépassements sont dans le viseur du gouvernement, qui estime qu'ils rejaillissent négativement sur l'ensemble de la profession. Certains praticiens ont été rappelés à l'ordre. Depuis un accord conclu en octobre 2012 entre la Cnam et les complémentaires santé, il est interdit de dépasser 150% du tarif de base, sous peine de déconventionnement.

Hélène Cornet