BFM Business

Couple: comment rester fidèle?

-

- - Vladimir Pustovit - Flickr

Pas toujours simple de résister mais lorsque l’on est tenté il faut savoir peser le pour et le contre et agir en pleine conscience. C’est le Love Conseil du jour de Brigitte Lahaie.

“L’important c’est de rester fidèle à soi-même”, on entend souvent cette phrase, certes. Mais je dirais que c’est le plus souvent un justificatif pour se déculpabiliser de son infidélité. En faite, à part les polyamoureux, je crois que la fidélité reste une valeur essentielle. C’est très complexe puisqu’on le sait, l’être humain n’est pas naturellement fidèle, c’est plutôt quelque chose de culturel.

Évaluer le sens de son engagement

En plus aujourd’hui les sollicitations sont particulièrement nombreuses. Il n’est pas toujours simple d’y résister, surtout quand on est jeune et inexpérimenté, ou encore en couple depuis très longtemps avec peu de relations sexuelles. Je crois que l’important, c’est de faire le point sur ce que l’on perd en évitant une aventure très excitante et ce que l’on peu gagner.

La liberté totale, ça n’existe pas. Ce qui existe en revanche, c’est le sens mis à notre engagement. Quel est le sens de cet engagement, je crois que c’est la première chose que l’on doit se poser sur la question de la fidélité et de l’infidélité et cela demande un peu de maturité.

L'estime de soi peut être écornée

Mais l’excuse d’aller voir ailleurs parce qu’on n’a plus suffisamment de rapport sexuel ou parce que notre partenaire ne s’intéresse plus assez à nous, ce n’est pas une vraie excuse. En tout cas, cela ne résout pas grand chose sur l’harmonie du couple.

Je crois que parfois, on peut gagner plus de bénéfice à ne pas céder. Non pas pour une question de morale, mais par rapport à l’estime de soi, parce qu’on va se sentir un peu plus responsable et surtout beaucoup moins coupable. L’important c’est de faire la part des choses avant de passer à l’acte. Et si vous passez à l’acte, faites le en toute conscience, prenez vos responsabilités.