BFM Business

Comment se réconcilier après une grosse dispute?

-

- - Flickr/CC/Guian Bolisay

Désaccord, hurlements puis porte qui claque... Après une bonne grosse dispute, il faut pouvoir se réconcilier sainement. Et la rabibochage sur l'oreiller n'est pas forcément une bonne idée, nous explique le psychiatre Daniel Marcelli.

Il faut mettre les choses à plat, il faut pouvoir s'assoir dans un cadre calme de préférence à l'extérieur pour ne pas se retrouver avec le risque de l'excitation et se donner la sagesse de s'écouter à tour de rôle sans se couper. Chacun doit pouvoir exprimer son point de vue.

Il faut tenter d'analyser comment la situation en est arrivé là, comment la situation s'est tricotée progressivement. En général chaque personne du couple ponctue la séquence de son propre point de vue: "c'est toi qui as dit que…", "mais toi tu as commencé par…", il y a une remontée…

Il y a des personnes qui sont dans l'évitement permanent des conflits, ce qui peut d'ailleurs irriter car les disputes posent les points de limite de l'un et de l'autre. Cela pose des frontières et ce n'est pas une mauvaise chose.

Certains peuvent être excités par la dispute: ils se disputent très fort puis se réconcilient sur l'oreiller, mais en général la dispute d'après est encore plus violente. C'est une pente du déchainement émotionnel sur laquelle il faut faire attention.

Le point limite est évidemment la violence physique, il ne doit pas en avoir dans un couple même si certains poussent l'autre à bout. La violence verbale, quand on emploie des mots humiliants peut aussi laisser des séquelles.

Il faut pouvoir se disputer de temps en temps et savoir "débriefer" calmement.

Retrouvez ICI le Wikisex de Brigitte Lahaie.