BFM Business

Coca-Cola relance son New Coke, le pire échec commercial de son histoire

Coca-Cola va commercialiser 500.000 canettes de New Coke à compter de jeudi à l'occasion de la sortie de la saison 3 de Stranger Things. Cette formule lancée en 1985 avait pourtant été un échec marketing pour le groupe qui l'avait abandonnée au bout de 79 jours.

Coca-Cola n’a pas dit son dernier mot. Malgré un échec commercial cuisant il y a plus de trente ans, le fabricant de boissons américain va relancer à partir de jeudi le New Coke en édition limitée à l’occasion de la sortie de la saison 3 de Stranger Things, rapporte le New York Times. Une opération rendue possible grâce à un partenariat noué avec Netflix, diffuseur de la série à succès.

Le New Coke aura ainsi droit à quelques clins d’œil dans plusieurs épisodes de la série dont la troisième saison se déroule durant l’été 1985. Année au cours de laquelle Coca-Cola a justement lancé le New Coke pour contrer son concurrent historique Pepsi.

Mais le nouveau produit qui devait rendre le soda "plus doux en bouche" n’a pas rencontré le succès espéré à l’époque. Au point que son lancement a provoqué un véritable tollé auprès des médias et consommateurs qui n’ont pas hésité à appeler au boycott et à téléphoner au siège social du groupe pour se plaindre du goût de la nouvelle boisson. 79 jours plus tard, Coca-Cola abandonnera le projet, jettera le New Coke aux oubliettes et annoncera le retour du Coca-Cola classique.

500.000 canettes

La sortie de la troisième saison de Stranger Things sera donc l’occasion de rééditer le tristement célèbre New Coke. Avec prudence toutefois puisque seules 500.000 canettes seront mises en vente sur internet à partir de jeudi à 17 heures (23 heures en France) et distribuées dans certaines villes américaines. Des bouteilles en verre de Coca-Cola et de Coca-Cola zéro estampillées "Stranger Things" seront également vendues en édition limitée.

Grâce à ce partenariat, Coca-Cola va pouvoir toucher un public large, Netflix revendiquant près de 150 millions d’abonnés dans le monde. Selon le New York Times, le leader incontesté du streaming vidéo a multiplié les partenariats avec pas moins de 75 marques pour faire la promotion de sa série. Parmi elles, Levi’s, Baskin-Robbins, Lego ou encore H&M.

Paul Louis