BFM Business

Cette pub de Burger King n'est pas du goût de la ville d'Arras

-

- - -

Pour fêter son arrivée dans la ville du Pas-de-Calais, Burger King promet sur des affiches la "fin de la dépression". A la mairie d'Arras, on digère mal cette remarque de mauvais goût sur la qualité de vie.

"Votre dépression touche à sa fin". Voilà comment Burger King a annoncé à Arras son arrivée prochaine en grand format sur des panneaux d'affichage 4x3. Le 17 mars, la chaîne qui transforme progressivement les Quick en Burger King ouvrira à la place du restaurant situé dans le quartier Val de Scarpe. Les 41.200 habitants de la ville vont ainsi pouvoir arrêter de déprimer, leur fast-food favori est bientôt là, dit en substance la pub. 

Sauf que la référence à la dépression n'est pas du goût de tout le monde. A la mairie d'Arras, jointe par L'Express, l'affiche ne fait pas beaucoup rire en tout cas. "Nous sommes une ville qui bouge, on n'est pas en dépression!", assure un porte-parole. 

Sur Twitter, la municipalité s'est fendue d'un autre message, relevant plus de l'humour. "Vous allez vous y faire... On a tout pour être heureux à Arras."

Du côté de la communication de Burger King, on tient à rappeler que l'affiche n'avait pas pour but de jouer sur l'ambiguïté. "La déprime n'est pas liée au fait d'habiter à Arras, mais au fait que, jusqu'à maintenant, il n'y avait pas de Burger King ici et qu'il y a de quoi déprimer quand on aime se faire plaisir en mangeant un bon burger" , explique un porte-parole de la chaîne de fast-food à L'Express. 

Enseigne plébiscitée par les jeunes, Burger King adopte généralement un ton un brin provocateur dans ses publicités. Début 2016, cette vidéo de réponse à une pub moqueuse de McDonald's avait fait beaucoup rire sur internet.