BFM Business

Carrefour en passe d’augmenter sa présence en Argentine

Les 130 magasins de la chaîne Eki pourraient tomber dans le giron de Carrefour.

Les 130 magasins de la chaîne Eki pourraient tomber dans le giron de Carrefour. - -

Le groupe de distribution mène des négociations pour le rachat de la chaîne de magasins discount Eki. L’occasion pour Carrefour d’augmenter sa présence sur un segment où il est peu présent en Argentine.

En perte de vitesse en France, Carrefour cherche de nouveaux relais de croissance à l’étranger. Dans cette optique, il s’apprête à racheter la chaîne de magasins discount Eki, implantée en Argentine. Le distributeur n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet, attendant que le rachat soit finalisé pour le faire.

Néanmoins, le ministère du travail argentin a publié un communiqué dans lequel il révèle certains détails de la transaction en cours.

Le groupe Eki est dans une mauvaise passe financière: il est en cessation de paiement depuis le mois de novembre 2011. Le distributeur français, lui, s’engage à reprendre les 2300 personnes employées par l'argentin et à payer les arriérés de salaire. Il se serait aussi engagé à reprendre le passif du groupe, dont la dette s'élèverait à près de 38 millions d’euros. Selon plusieurs sources, le groupe français investirait près de 52 millions dans ce rachat.

Avec la crise, les petites surfaces ont la cote en Argentine

Cette transaction permettra à Carrefour de compléter son réseau de distribution par 130 magasins de proximité en Argentine. Un format où il est encore assez peu présent, vu que le distributeur n'y possède que 70 petites surfaces, contre 107 supermarchés et 74 hypers déjà installés.

Or, les Argentins se détourneraient de plus en plus des grandes surfaces. En raison de la crise, les ménages préfèrent visiblement se rendre dans les magasins de taille plus raisonnable, où ils peuvent faire leurs courses au jour le jour.

En 2011, Carrefour a réalisé 18,6% de son chiffre d’affaires en Amérique latine, principalement grâce à ses résultats au Brésil. Le rachat du groupe Eki devrait donc être son nouveau relais de croissance en Argentine.

Coralie Cathelinais