BFM Eco

5 astuces pour des préliminaires réussis

-

- - Visual

Les préliminaires ne sont pas à bâcler, au contraire. Brigitte Lahaie vous donne quelques conseils

Le premier conseil que l'on peut donner, c'est de prendre le temps de se mettre à l'aise et au diapason avant de rentrer dans le vif du sujet. On pense toujours au massage, ce n'est pas forcément la meilleure idée…

Je conseille avant tout de se détendre. Le bain peut être une bonne idée. Le déshabillage peut faire partie des préliminaires. C'est vrai lorsqu'on est ensemble depuis quelques années on a tendance à se retrouver déjà nus et c'est peut-être une première erreur. C'est une étape qui est très sensuelle, très érotique.

Il faut brancher son cerveau sur ce moment intime et chasser toute pensée parasite. Je trouve bien de mettre une musique adaptée parce que la musique va remplir notre monde sonore et va chasser des petites pensées que l'on peut avoir. Un des problèmes des femmes est d'être assez cérébrale, et les pensées sont là et coupent parfois les sensations.

"Une femme n'est pas un bouton sur lequel on appuie"

Evitez d'aller droit au but. Une femme n'est pas juste un bouton sur lequel on appuie. On peut s'intéresser à l'intérieur des cuisses, le creux des reins pour les femmes, les fesses pour les hommes. Je conseille aussi de temps en temps de faire une pause, on fait baisser la pression et on reprend.

Dernier conseil: toujours prendre le temps d'une montée de plaisir très lente. C'est mieux pour les femmes et c'est aussi mieux pour les hommes car on a découvert que les hommes qui avaient tendance à éjaculer trop vite, lorsqu'ils peuvent accepter des préliminaires assez lents, ça augmente leur capacité à durer par la suite.