× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le chômage partiel allemand est l’affaire des partenaires sociaux et l'équivalent de l'Unedic, contrairement à la France où c'est l'État qui verse une allocation et dédommage partiellement les entreprises.
 

En Allemagne, le chômage partiel a permis au pays d'amortir les effets de la grave crise économique de 2008. L’agence fédérale pour l’emploi y a pris en charge jusqu’à 67% de la perte de salaire subie par les employés en activité réduite et une partie des cotisations sociales des heures non-payées par les employeurs.

Votre opinion

Postez un commentaire