Le président turc Recep Erdogan a évoqué une "guerre économique".
 

S'exprimant pour la première fois depuis le début de la crise, le président turc a assuré que son pays ne "perdrait pas la guerre économique".

Votre opinion

Postez un commentaire