Pierre Moscovici.jpg
 

La Commission européenne abaisse légèrement ses prévisions de croissance pour l'Union à 1,4% en 2019. Si sur ce plan, la France est dans la moyenne, elle reste à la traîne en matière de déficit et de chômage par rapport à ses voisins. 

Votre opinion

Postez un commentaire