Après 11 ans d'ouverture du marché de détail à la concurrence, huit clients sur dix sont restés au tarif d'électricité réglementé avec EDF.
 

Alors que les fournisseurs alternatifs d'électricité proposent des tarifs inférieurs de 10 à 15 % à ceux d’EDF, 80% des abonnés restent clients de l'ex-monopole public. Ont-ils tort? Si les économies potentielles sont réelles, elles ne portent que sur une partie de la facture totale...  

Votre opinion

Postez un commentaire