BFM Business

Ces prospectus publicitaires qui divisent les Français

De nombreux prospectus publicitaires sont déposés chaque jours dans les boîtes aux lettres des particuliers.

De nombreux prospectus publicitaires sont déposés chaque jours dans les boîtes aux lettres des particuliers. - Pixabay

Alors que la loi Climat prévoit de fortement limiter la distribution de prospectus dans les boîtes, les Français restent majoritairement intéressés par ces catalogues publicitaires.

Des milliards de tracts publicitaires sont distribués chaque année dans les 25 millions de boîtes aux lettres des Français. Ce qui représente 800.000 tonnes de papier, soit 30 kilos par foyer. Or selon Pierre-Yves Bournazel, député de Paris dans le groupe Agir Ensemble, seuls 15% de leurs destinaires les consulteraient.

C'est pour mettre fin à ce gaspillage que le projet de loi Climat vise à limiter fortement leur diffusion. Aux termes de l'article 9 de cette loi, un facteur ne pourra plus glisser de prospectus que dans les boîtes aux lettres affichant la mention "Oui pub". L'opt-in plutôt que l'opt-out. Expérimenté dans les collectivités volontaires, cette règlementation ne concernera dans un premier temps que 10% de la population avant d'être, peut-être, étendue d'ici trois ans à l'ensemble du territoire.

Les autocollants "Oui Pub" seront-ils plébiscités par les Français? Selon un sondage Opinionway pour Bonial, 52% des Français assurent qu'ils le feront (22% en sont certains et 30% le pensent).

Faut-il en déduire qu'ils rejettent majoritairement les prospectus? Pas vraiment. Et c'est le paradoxe: 55% des Français les trouvent utiles. D'ailleurs les autocollants "Stop Pub" sont loin d'être plébiscités. Trois consommateurs sur dix déclarent en avoir collé un sur leur boîte aux lettres contre 69% qui ne l'ont pas fait.

Des Français conscients de l'impact

OpinionWay note cependant que la part des Français favorable au "Stop Pub" a progressé de 12 points depuis 2015 alors que celle des Français défavorables a reculé de 11 points.

La sensibilité aux questions environnementales croît dans la population. Ils sont une large majorité (75%) à soutenir la loi interdisant la distribution de prospectus dans les boîtes aux lettres et seulement 24% à y être opposés. Même si ces catalogues sont utiles pour une majorité d'entre eux, les Français ont conscience de leur impact négatif sur l'environnement. 81% estiment que leur distribution est néfaste et 75% qu'elle constitue un gaspillage.

D'ailleurs ils ont dans une grande majorité une opinion favorable des enseignes qui y renoncent. 81% les jugent respectueuses de l'environnement, 75% plus modernes et 72% plus innovantes.

Et la plupart des enseignes ne sont pas prêtes à se passer des prospectus, qui restent perçus comme un important levier marketing pour attirer les clients en magasin.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco