× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Un Boeing 747 ravitaillé à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle
 

Une étude commandée par la Commission européenne préconise de taxer le kérosène des avions à hauteur de 33 centimes d'euros par litre. Un prélèvement de cet ordre permettrait de réduire les émissions de CO2 de 11% à l'échelle de l'UE et de 9% en France. Et les recettes fiscales supplémentaires dégagées seraient loin d'être négligeables.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire