Carlos
 

Alors que la détention de Carlos Ghosn pourrait être prolongée en fin de semaine, il apparaît de plus en plus improbable de voir le patron de Renault reprendre ses fonctions. Si la succession n'est pas encore officiellement évoquée, les syndicats et l'Etat, premier actionnaire du constructeur français, attendent des évolutions sur cette question de la gouvernance.

Votre opinion

Postez un commentaire