Le dirigeant de 64 ans a été arrêté le 19 novembre à Tokyo.
 

Le tribunal de Tokyo a rejeté mardi la demande de libération sous caution de Carlos Ghosn, nouvelle tentative infructueuse des avocats du PDG de Renault détenu au Japon pour des malversations financières présumées.

Votre opinion

Postez un commentaire