Carlos Ghosn devrait à nouveau être inculpé au Japon dès lundi

Mis à jour le
Carlos Ghosn est déjà sous le coup de trois inculpations pour minoration de déclarations de revenus et abus de confiance aggravé lié à une tentative de faire couvrir des pertes financières personnelles par Nissan.
 

Carlos Ghosn, ex-patron des constructeurs d'automobiles Renault et Nissan actuellement détenu au Japon, va de nouveau y être inculpé pour abus de confiance à l'issue de sa garde à vue lundi 22 avril, selon des médias locaux. Il est déjà sous le coup de 3 inculpations.

Votre opinion

Postez un commentaire