× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Ghosn
 

Après trois mois en prison, l'ancien PDG de l'alliance pourrait être libéré ce mardi, si l'appel du bureau des procureurs de Tokyo est rejeté. Mais l'entrée de son lieu de résidence sera sous surveillance vidéo, et son activité informatique fera aussi l'objet de contrôles.

Votre opinion

Postez un commentaire