carburant
 

En deux mois, les prix du carburant sont repartis à la hausse et atteignent désormais leur niveau d'avant la crise des gilets jaunes. La faute aux pays producteurs qui ont réduit leur production pour faire gonfler les cours du pétrole.

Votre opinion

Postez un commentaire