BFM Business

Cajoo, la startup qui promet la livraison des courses en 15 minutes dans Paris

Cajoo promet de livrer dans Paris des courses en moins de 15 minutes

Cajoo promet de livrer dans Paris des courses en moins de 15 minutes - Cajoo

Cajoo lance à Paris un service de livraison de courses en moins de 15 minutes. Elle démarre dans un arrondissement et compte couvrir l'ensemble de la capitale d'ici trois mois.

Après Uber Eats, Bolt ou Glovo, un nouvel acteur arrive dans la livraison de courses. Il s'agit de Cajoo, une startup créée par Henri Capoul, l'ancien de directeur général de Bolt France avec Guillaume Luscan et Jeremy Gotteland.

Cajoo promet de livrer "n'importe quel produit du quotidien" en 15 minutes chrono dans Paris grâce à une appli. Le service a démarré ce matin et a déjà été assailli de demandes certainement en raison du couvre-feu qui démarre à 18 heures.

Les livraisons s'effectuent 7 jours sur 7 et de 7 heures 30 à minuit et demi. Le coût du service est de 1,95 euros, mais la livraison est gratuite à partir de 40 euros d'achat.

“Vous achetez vos produits préférés quand vous en avez envie, et vous les recevez chez vous en moins de 15 minutes. Avec Cajoo, vous économisez du temps et de l’argent, mais surtout, vous vous simplifiez la vie”, explique Henri Capoul.

700 références de produits

Le fonctionnement est simple. Depuis l'appli, le client fait ses courses comme dans un supermarché en ligne en sélectionnant ses produits dans les rayons (alimentation, produits d'hygiène et de nettoyage). Elle propose déjà 700 références.

Cajoo propose 700 références
Cajoo propose 700 références © Cajoo

Une fois validé, le panier est livré en vélo électriques par des employés de Cajoo depuis son entrepôt basé dans le 9e arrondissement de la capitale. La startup pourrait aussi utiliser les services de Stuart, une société de coursiers.

Pour son lancement, Cajoo n'est accessible que dans le 9e arrondissement. D'ici trois mois, elle espère desservir tout Paris avec des entrepôts installés dans d'autres quartiers. Pour faire face à cette croissance, Cajoo prévoit déjà de recruter une vingtaine de personnes. Elle annonce aussi une levée de fonds de 6 millions d'euros.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco