BFM Business

Bruno Le Maire annonce qu'il n'y aura pas de "deuxième plan de relance"

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse à Paris, le 4 mars 2021

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse à Paris, le 4 mars 2021 - ERIC PIERMONT © 2019 AFP

Invité sur franceinfo ce lundi, Bruno Le Maire a fermé la porte à un second plan de relance, mais a évoqué la possibilité de lancer plan d'investissement "sur le long terme".

"La relance, c'est maintenant", avance Bruno Le Maire. Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance a fermé la porte à un second plan de relance.

"La question qui peut se poser, c'est de savoir s'il faut un plan d'investissement sur le long terme", affirme Bruno Le Maire sur franceinfo ce lundi. "Nous allons retrouver en 2022 le niveau d'activité de 2019. Est-ce qu'on ne peut pas faire mieux? C'est-à-dire avoir une économie plus compétitive, plus productive, qui crée plus de croissance et surtout, plus de respect d'environnement?"

Selon le ministre de l'Economie, ce scénario ne sera possible qu'à plusieurs conditions. A savoir, "une analyse approfondie des besoins cet été", "une sélection pour ne pas disperser l'argent", et "des partenaires européens qui participent à ce plan d'investissement".

L'Union européenne n'a encore rien versé

La France avait lancé en septembre un plan de relance historique de 100 milliards d'euros, destiné à redresser l'économie et à faire la "France de demain". Sur ces 100 milliards d'euros, 40 milliards seront versés par l'Union européenne, qui dispatche les 750 milliards d'euros de son plan de relance.

Mais pour l'heure, la France n'en a pas vu la couleur, alors que le plan a été signé l'été dernier. Pour Bruno Le Maire, il faudra "tirer les conclusions" des lenteurs de ce processus.

Pauline Dumonteil