BFM Business

Brexit: les douanes néerlandaises saisissent des sandwichs britanniques

"Bienvenue au Brexit, monsieur ... désolé", a déclaré un agent en s'emparant du sandwich d'un passager du ferry

"Bienvenue au Brexit, monsieur ... désolé", a déclaré un agent en s'emparant du sandwich d'un passager du ferry - -

Invoquant le Brexit, des douaniers néerlandais ont confisqué sandwichs et autres denrées alimentaires à des passagers d'un ferry en provenance de Grande-Bretagne.

Des agents des douanes néerlandaises ont été filmés en train de confisquer des sandwichs et autres denrées alimentaires à des passagers d'un ferry en provenance de Grande-Bretagne, en invoquant les nouvelles règles en vigueur depuis le Brexit.

Les agents en uniforme clairement identifiables et portant des masques arrêtent les conducteurs de voitures et de poids-lourds au débarcadère du port de Hoek van Holland, près de Rotterdam, sur les images filmées par la télévision publique néerlandaise Avrotos.

"Bienvenue au Brexit, monsieur ... désolé", déclare un agent qui s'empare du sandwich emballé dans du film alimentaire d'un conducteur stupéfait, un Polonais, selon la chaîne.

Le conducteur propose d'une voix plaintive à l'agent des douanes de prendre la viande et de lui laisser le pain. "Non, tout sera confisqué", rétorque le douanier. Les produits à base de poisson d'un autre conducteur sont également saisis.

Sandwichs au jambon et au fromage

Les conducteurs de véhicules en provenance de Grande-Bretagne ont pourtant été avertis: le gouvernement britannique avait donné en décembre l'exemple des sandwichs au jambon et au fromage parmi les denrées qui ne pourront plus être apportées sur le continent après la renonciation formelle le 1er janvier par Londres aux règles commerciales de l'UE.

Les nouvelles règlementations post-Brexit spécifient que l'introduction sur le territoire de l'UE de produits alimentaires contenant de la viande ou des produits laitiers, même pour une consommation personnelle, est interdite.

Cette règlementation est destinée à empêcher l'arrivée sur le continent de produits alimentaires pouvant répandre des maladies.

Les nouvelles règlementations post-Brexit ont notamment frappé la chaîne de magasins britannique Marks and Spencer, qui ne peut plus proposer dans les rayons de ses espaces de vente en France ses populaires sandwichs et salades depuis le Brexit.

PS avec AFP