× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Boris Johnson, nouveau chef du parti conservateur, le 23 juillet à Londres
 

Fervent défenseur du Brexit, le nouveau Premier ministre britannique a promis de sortir le Royaume-Uni de l'UE le 31 octobre. Pour y parvenir, il n'a pas hésité à brandir la menace d'un no deal. De quoi inquiéter un peu plus les milieux économiques déjà plongés dans l'incertitude.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire