BFM Business

Bottes Aigle ou Café Malongo siglés Elysée: 4 nouvelles marques rejoignent la boutique du palais présidentiel

Quatre nouvelles marques sur la Boutique de l'Elysée.

Quatre nouvelles marques sur la Boutique de l'Elysée. - Boutique de l'Elysée

Alors que quatre nouvelles marques font leur apparition sur la Boutique de l'Elysée, le Palais présidentiel assure qu'elle a engrangé 400.000 euros de royalties en trois ans.

Les produits sont chers mais ça ne semble pas refroidir les clients. Comptez 150 euros la paire de bottes Aigle, 19 euros les chaussettes, 14 euros la boîtes de 220 grammes de café Malongo ou encore 50 euros le porte-cartes de crédit Bleu de chauffe. Ce sont les nouveaux produits vendus sur la Boutique de l'Elysée.

Lancée en 2018, cette Boutique en ligne qui est aussi présente dans un corner aux Galeries Lafayette ne vend que des produits Made in France. Parapluies de Cherbourg, Savon de Marseille, Boules de pétanque Obut, Montres Lip... L'Elysée multiplie les collaborations avec des fabricants hexagonaux de produits de consommation. De 20 marques en 2018, la Boutique compte désormais 40 partenaires avec l'arrivée de quatre nouvelles à l'occasion des Journées européennes du Patrimoine (Label Chaussette, Malongo, Aigle et Bleu de Chauffe).

Les bottes Aigle de la boutique de l'Elysée
Les bottes Aigle de la boutique de l'Elysée © DR

Faire la promotion du savoir-faire français mais aussi alléger (un tout petit peu) la facture des travaux de remise en état du Palais présidentiel estimée à 100 millions d'euros.

Des ventes en hausse

Mais cette boutique permet-elle vraiment de gagner de l'argent? L'Elysée affirme que oui. Ce sont près de 400.000 euros qui auraient été engrangés depuis son ouverture il y a trois ans, assure le Palais, pour 170.000 produits vendus. Le top 3 des ventes: la montre tricolore créée par Lip (Besançon, Doubs) à 169 euros, les boules de pétanques Obut (Saint-Bonnet-le-Château, Loire) à 59 euros et le mug en porcelaine siglé "Élysée" (Mehun-sur-Yèvre, Cher) à 25 euros.

Les chaussettes de la boutique de l'Elysée
Les chaussettes de la boutique de l'Elysée © DR

Dans ces différents rapports, la Cour des comptes fait état de 220.000 euros engrangés au cumul entre 2018 et fin 2020.

Dans le détail, la vente de produits dérivés mise en ceuvre par la présidence a permis de recueillir 27.833 euros en 2018, 77.635 euros en 2019 et 113.962 euros en 2020. Le rapport de la Cour des comptes pour 2021 ne sera publié que l'année prochaine, on peut donc en déduire que la Boutique aurait engrangé aux alentours de 180.000 euros de royalties cette année, soit une de 58% par rapport à 2020.

Il ne s'agit pas du chiffre d'affaires mais bien de royalties réellement récoltées par le Palais présidentiel. Pour la vente de ses produits dérivés, l'Elysée a fait appel en effet à un prestataire externe qui joue le rôle d'agent de licence. Ce dernier sélectionne les marques et les produits et leur impose un cahier des charges.

La boutique de l'Elysée propose désormais du thé
La boutique de l'Elysée propose désormais du thé © DR

La marque reverse entre 12 et 15% du prix hors-taxe sur chaque produit vendu à l'agent de licence. Ce dernier reverse aux alentours de 70% de cette somme à l'Elysée. Un rapide calcul permet donc d'estimer que si l'Elysée a touché 400.000 euros en trois ans, ce sont pour 4,8 millions d'euros de produits qui ont été vendus.

Frédéric Bianchi avec Mathieu Coache