BFM Business
Economie

Bond du e-commerce en France en 2020 sur fond de numérisation accélérée du commerce physique

fevad ecommerce

fevad ecommerce - BFM BUSINESS

Selon les chiffres de la Fevad, les ventes ont ligne ont progressé de 8,5% l'an passé et représentent désormais plus de 13% du commerce de détail.

Ce n'est une surprise pour personne, le commerce en ligne a vécu une année 2020 exceptionnelle. Entre le levier du confinement et la digitalisation à marche forcée des acteurs physiques, les ventes en ligne (produits et services) ont bondi de 8,5% à 112 milliards d'euros, selon les chiffres de la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance).

On a compté 1,8 milliard de transactions, soit une hausse annuelle de 5,8% tandis que le panier moyen s’élève à 61 euros (contre 59 euros en 2019) alors que la tendance était plutôt à la baisse dans les dernières années.

L’accélération des ventes a été particulièrement marquée au dernier trimestre. La fermeture des magasins et celle des rayons dits non-essentiels ont conduit à une forte augmentation des ventes au mois de novembre qui s’est poursuivie en décembre, en dépit de la réouverture des commerces physiques.

Panier moyen en hausse, une première depuis quelques années

La période de Noël (novembre-décembre) a connu une hausse de 23% par rapport à Noël 2019 et les ventes de produits et services ont atteint 25 milliards d’euros.

On observe néanmoins quelques disparités. La hausse des ventes de produits sur internet est estimée à +32% tandis que les services sont en baisse de 10% sous l’effet de la chute brutale des activités de voyages et de loisirs pendant la crise (pour les acteurs du voyage-tourisme, le bilan 2020 est actuellement de -47% par rapport à 2019).

La tendance sur la durée est lourde: le e-commerce ne représentait que 9,8% du commerce de détail en 2019, il pèse aujourd’hui 13,4%.

La numérisation rapide de nombreux acteurs du retail physique afin de compenser la fermeture de leurs magasins a contribué à l'explosion du nombre de nouveaux sites marchands: +17.400 l'an passé!

+53% pour les ventes en ligne des enseignes

Et les résultats ont été au rendez-vous puisque selon la Fevad, les ventes en ligne des enseignes magasins ont progressé de +53% sur l’année avec des pics à +100% pendant les deux confinements (accélération des livraisons à domicile, du click & collect et du drive). Reste à connaître la ventilation entre le site d'une marque connue et celui du petit commerçant de quartier incité par le gouvernement à ouvrir un site Web marchand.

La hausse du e-commerce touche également les ventes en ligne réalisées par les places de marché qui ont pu fournir un débouché pour "de nombreuses TPE/PME et limiter le recul de leurs ventes", insiste le lobby. "En moyenne sur l’année 2020, les places de marché ont progressé de +27% soit deux fois plus vite qu’en 2019".

Du côté des produits les plus achetés, les secteurs de la Beauté-Santé et des Produits de Grande Consommation enregistrent les plus fortes croissances. Le premier avec +52% et le second avec +42% (source Nielsen). Suivent les Produits Techniques (+34%) et le Mobilier/Décoration (+24%).

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business